Romans historiques

Mort étrange dans les vignes de Guérande

VERNEY Béatrice

Fin septembre 1772. Les vendanges battent leur plein sur les coteaux de Guérande. Dans la brume matinale de cette journée d’automne, Pierre Legal se rend dans ses vignes lorsqu’il découvre, en ouvrant la porte de son cellier, un spectacle très étrange : une femme vêtue d’une longue robe de lin, le corps étroitement attaché à une table de fortune, gît sur le dos, morte, les yeux exorbités, le visage déformé par la peur. De grandes taches violettes s’étalent sur le haut de sa chemise. Que signifi e cette scène insolite ? A-t-elle un rapport avec la vigne ? C’est ce que devra découvrir le commissaire principal Fleury, officier de police de la Sénéchaussée, aussitôt appelé pour mener l’enquête.
L’affaire nous plonge dans le Guérande du XVIIIe siècle, ses rues, ses maisons, mais nous amène aussi sur la Loire pour un voyage pittoresque, sur les quais de Nantes et plus précisément dans la sinistre prison du Bouffay avec ses horribles conditions de détention puis dans le vignoble nantais. De retour dans la cité médiévale, le commissaire Fleury poursuit son enquête au couvent des Ursulines, à l’hôtel Dieu…
À travers ce suspense haletant, c’est aussi un regard sur les pratiques d’instruction judiciaire, notamment sur le fameux supplice de la « question », qui est porté par l’auteure, dans cet Ancien Régime finissant où les mentalités évoluent grâce, en particulier, aux philosophes des Lumières.

  • Réf. : LUP1933
  • Année d'édition : 2016
  • Edition : Brochée
  • Format : 13,5 x 21 cm
  • Isbn : 978-2-36746-557-9
  • Nombre de pages : 56

Prix : € 20,00

Je commande
Ajouter à ma sélection