GUILLEMOTEAU Philippe

Ce n’est pas un hasard si l’action du premier roman de Philippe Guillemoteau se déroule dans le monde du spectacle. Depuis près de quarante ans, il chante sur les scènes hexagonales. Fauché par le punk en 1977, il dérive ensuite progressivement vers la chanson. De l’écriture de refrains à celle de livres, il n’y a qu’un pas franchi avec bonheur au tournant du siècle. Né en Charente-Maritime, il vit à Niort depuis la fin des années quatre-vingt et s’intéresse particulièrement à l’histoire et à la culture en Poitou-Charentes. Pour preuve, l’ouvrage Micro Faunes paru chez Patrimoines et Médias en 2008 dans lequel il radiographie la création musicale en Deux-Sèvres depuis le milieu du XXe siècle.